Analyse géostratégique et géopolitique de l’exil d’ATT à Dakar par Issa Traore


J’ai suivi le 24 Décembre 2017, tout comme beaucoup de maliens le retour de l’ancien Président de la République, Amadou Toumani TOURÉ au Bercail. Il s’était exilé au SÉNÉGAL suite à un coup de forces du Capitaine Amadou Aya SANOGO et ses hommes en mars 2012.

Ce retour a suscité à la fois l’euphorie pour certains et l’indifférence pour d’autres. En ce qui me concerne, je préfère célébrer, aujourd’hui, un valeureux officier de notre Pays, un Saint-Cyrien, en la personne du LIEUTENANT-COLONEL ALOU BAGAYOKO(ancien Aide de camp d’ATT au moment du coup d’Etat de 2012).

Sorti de la prestigieuse école militaire de SAINT CYR(FRANCE), il retourne au bercail en tant qu’instructeur à l’école militaire inter-Armes de KOULOUKORO(EMIA). Après quelques années passées dans différents services(EMIA, GÉNIE MILITAIRE),il a été vite remarqué et sollicité par le Président de la République d’alors en 2011 pour devenir son aide de camp adjoint.

Ne dit-on pas que” la valeur n’attend pas le nombre des années”, car pour la première fois dans notre Pays, un jeune commandant de 32 ans accède à ce niveau de responsabilité militaire aussi sensible que stratégique. Figurez-vous, au même moment, son instructeur à SAINT-CYR était devenu aussi AIDE DE CAMP d’un certain Nicolas SARKOZY en FRANCE.

Malgré son jeune âge, le chef suprême des armées est impressionné par la qualité de ses expertises militaires, et décide de le nommer Aide de Camp. ATT a eu raison de le nommer à ce poste, car lors de l’assaut sur le palais Présidentiel par l’ Ex junte militaire, le commandant BAGAYOKO( son grade au moment des faits) fait honneur à son”SERMENT MILITAIRE” qui est de sauver en tout temps et en toutes circonstances la vie du chef de l’Etat.

Il a ex filtré le Président de la République d’une manière spectaculaire et a pris une décision qui aura sans nul doute changer le cours des choses. Il savait qu’après le palais de KOULOUBA, le Président de la République sera traqué partout à BAMAKO.

Notamment, dans le CAMP PARA de DJIKORONI(ATT étant ancien commandant des parachutes dont sont issues les gardes présidentiels) était la cible numéro 1, pouvant protéger son mentor.

Certaines Ambassades étaient particulièrement sous surveillance comme celles des États Unis et la FRANCE qui seraient susceptibles d’héberger le Président ATT( fausses pistes, puisse qu’ATT n’y était pas).

En bon stratège, il amenait ATT dans l’Ambassade du SÉNÉGAL sis à l’ACI 2000. Son choix était motivé par deux choses :

– premièrement, la junte militaire ne pouvait imaginer une telle planque, car en pareil circonstances, on amène le Président soit dans une Ambassade d’envergure comme celles citées ci-dessus, soit dans un camp militaire acquis à sa cause(Ex Camp Para).

– Deuxièmement, qu’il serait plus facile pour ATT de quitter le Pays par voie terrestre via l’ambassade du SÉNÉGAL sans éveiller de soupçons.

– Enfin, DAKAR est plus accessible(pas de visas)pour les parents du Président déchu pour lui rendre visite à leurs convenances.

C’est pourquoi, le Président de la République ATT a rendu sa démission dans les locaux de l’Ambassade du SÉNÉGAL et chacun connaît la suite. S’ouvre alors un long exil qui aura duré cinq ans et huit mois durant lequel, le commandant BAGAYOKO honore son serment en restant aux côtés d’ATT. Ainsi, sa mission prendrait fin le jour où l’ancien président rentrait au Pays.

Et c’est chose faite depuis le 24 Décembre 2017, à 11h35 minutes, l’avion présidentiel du Mali en provenance de Dakar a atterri à l’aéroport international Président Modibo KEÏTA avec à son bord ATT et sa famille.

Mais le LIEUTENANT-COLONEL ALOU BAGAYOKO n’y était pas du voyage, parce qu’entre temps, ce dernier vient d’intégrer une école de guerre pour parfaire ses connaissances militaires.

Avant cette formation, il fût sollicité en 2015 pour apporter son expertise avec d’autres meilleurs experts militaires notamment les USA et la FRANCE pour la mise en place de la force conjointe rapide d’intervention de l’Union Africaine en AFRIQUE DU SUD(photo ci-contre).

Au delà de ses qualités militaires, l’homme regorge aussi des qualités humaines inaltérables(il est toujours égal à lui-même), très humble, discret, drôle et sociable.

Mon cher LIEUTENANT-COLONEL ALOU BAGAYOKO, le Mali vous dit merci mille fois pour avoir honoré votre serment militaire et attend impatiemment votre retour pour lui servir encore et encore.

Mr TRAORÉ Issa
FRANCE


Le Ministre Sidiki Kaba se porte comme un charme

Le Ministre Me Sidiki Kaba se porte très Bien. D’après nos sources le Ministre des Affaires...


COMMUNIQUE DE PRESSE : Naissance du Parti RPD/DEFKO présidé par le Professeur Doudou Sidibé

COMMUNIQUE DE PRESSE : Naissance du Parti RPD/DEFKO (Rassemblement Populaire pour le...


Pr Bathily : « Ce n’est pas après avoir distribué les blocs (de pétrole) qu’on va discuter »

En appelant à des concertations sur le gaz et le pétrole après avoir octroyé les blocs de pétrole,...


Aucune procédure enclenchée par la CENTIF contre Monsieur Cheikh Hadjibou Soumaré (CENTIF)

Communiqué relatif à l’article du journal « L’OBSERVATEUR » du 31 juillet 2018 : Aucune procédure...


Mbour : 3,2 tonnes de drogue saisies, trois personnes dont une femme arrêtées

3, 2 tonnes de chanvre indien ont été saisies à Mbour (région de Thiès) dans le cadre d’une...