BAMBA FALL AU PM DIONE : "Dis au Président que nous les partisans de Khalifa sommes contents de cet acte d’aujourd’hui"


"Macky est un homme bon"
"Monsieur le Premier ministre, je vous demande de passer mes salutations à mon grand frère le président de la République, Macky Sall. C’est un homme bon. Certains ne savent pas faire la distinction et ils disent ’est-ce qu’il ne veut pas transhumer ?’. Moi je serai un socialiste à vie, mais je ne rabaisserai pas celui qui fait un acte d’une si haute portée à mon endroit. J’ai eu un décès, certains membres de mon parti ne sont même venus ici, alors que quelqu’un d’autre, qui n’est même pas du même parti que moi, vient compatir à ma douleur. Et on veut que je les mette au même pied. Non, je ne le ferai jamais.

"Dis, au Président que je suis comblé"
"Le président de la République, avec tous mes mots acerbes que je lui envoie dans le cadre de la politique, qu’il m’envoie son premier ministre, cet homme qui lui est si cher, pour venir me témoigner sa compassion, je salue vraiment cet acte. Te teranga teranga dinako fay (Je le lui revaudrai, en wolof). Moi je n’ai pas de maître en politique. Ce que le Président vient de faire, si cela ne suffit pas à quelqu’un, rien ne lui suffira. Car c’est très fort. Dis au Président que c’est un acte fort, je suis comblé. Je lui rendrai la monnaie de sa pièce.

"Dis, au Président que je lui confie Khalifa"
"Dis au Président que nous les partisans de Khalifa sommes contents de cet acte d’aujourd’hui. Et dis-lui que je lui confie Khalifa Sall. Car c’est Dieu qui nous fait vivre des épreuves. Yalla niep lay tegg nattuu (nul n’est à l’abri de malheurs, en wolof) et c’est lui qui nous sort de ces épreuves. Donc je demande au chef de l’Etat de prier avec moi que Dieu sorte Khalifa de cette épreuve.

"Si le pays a besoin de moi…"
"Nous collectivités locales, nous sommes des démembrements de l’Etat. Si l’Etat a besoin de nous, nous devons aller répondre. Moi je n’ai pas peur de ce que je dis. Je suis socialiste, eux ils sont de l’Apr, mais le Sénégal nous appartient à tous, nous ne pouvons pas le scinder en deux. Et n’en doutez pas, moi quand le pays fera appel à moi, j’irai lui répondre. Je ne je ne me dirai pas que je suis dans tel parti ou que je dois calculer une personne. Car je n’ai pris l’argent de personne et je n’ai pas mis de corde à mon cou pour me faire trainer par qui que ce soit. Tout le monde sait que je suis avec Khalifa Sall. Mais si le pays a besoin de moi, les autres me perdront. Wantee nak bu rewmi sokhlaa nak kuma ladj niak (priorité au pays, en wolof). Ndakh rewmi avant tout."

Senegalpost


Ziguinchor : La police démentele un réseau de trafiquants de drogue

Après la bande de dealers dirigée par une femme cinquantenaire, les éléments du commissariat...


Fillette tuée à Rosso : La police à la recherche du meurtrier

La police est aux trousses du psychopathe qui a ôté la vie à une petite fille de 4 ans, renseigne...



Mamadou K. un homosexuel de Tambacounda aurait trouvé refuge en France

Mamadou K. homosexuel né 1983 connu et reconnu à Tambacounda et aurait trouvé refuge en France. il...


"Libération du maître coranique et Cie" : Le procureur de Louga dément Sud Quotidien

Le journal Sud Quotidien a soutenu, dans sa parution du jour, que le maître coranique Cheikhouna...


Affaire des talibés enchaînés : Le maître coranique et Cie libérés

Coup de théâtre dans l’affaire des enfants talibés enchaînés. Alors que le procureur a requis une...


L’APPORT DE LA REVOLUTION DE L’INTERNET DANS LA PRATIQUE DU JOURNALISME AU SENAGAL

L’apparition et le développement de l’internet sont diversement appréciés par ses utilisateurs tels...


Internet, un outil de Mobilisation autour des questions liées à la démocratie et à l’engagement citoyen.

La révolution portée par les technologies de l’information et de la communication (TIC) a non...


Passage de témoin à la préfecture de Tambacounda : “Papa” Demba s’en va pour laisser la place à “Mame” Less

Le gouverneur de la région, Mamadou Omar Balde, en vertu des pouvoirs qui lui sont confiés, vient...


« JE TOMBE DES NUES… » LES DÉTAILS DE L’AUDITION DE LAMINE DIACK PAR LE JUGE FRANÇAIS VAN RUYMBEKE

Dans sa livraison de ce mardi, 09 octobre 2019, le quotidien français L’Equipe, revient sur...