BARTHELEMY DIAS DEVANT LE JUGE : « Je veux rester en prison auprès de Khalifa Sall »


Les rigueurs de la garde à vue n’ont pas eu raison de Barthélémy Dias. Bien au contraire, il est d’attaque. Il l’a prouvé lors de son procès hier. non seulement, il a réitéré ses propos, mais il promet de fonder un mouvement dénommé : « Khalifa en prison, tous en prison ».

Le maire de Mermoz Sacré-Coeur n’a pas mâché ses mots hier devant les juges du Tribunal de Grande Instance de Dakar statuant en flagrants délits. Habillé en boubou traditionnel de couleur blanche, il a soutenu dès l’ouverture de l’audience qu’il ne souhaite pas sortir de la prison. « Je suis ici pour des raisons politiques. L’Exécutif veut assouvir ses désirs, endormir le peuple, empoisonner la démocratie. Je ne souhaite pas rentrer à la maison, parce que je considère que l’homme qui est devant vous est un homme politique. Je veux rester en prison auprès de mon frère Khalifa Sall, qui a été injustement accusé », dit-il. Barthélémy Dias précise tout de même qu’il n’a jamais jeté le discrédit sur personne. « Sachez aussi que je n’ai pas appris le français à l’école, mais sur le sein de ma mère. Si certaines personnes ont été offensées par mes mots, je m’excuse », se désole-t-il. Voulant être plus explicite, il affirme que la prostitution est légale dans ce pays. « Elle peut être intellectuelle et professionnelle. J’ai effectivement dit que dans la rue des prostituées détiennent des carnets sanitaires et j’ai dit qu’il y’en a dans la magistrature », avoue-t-il en disant avoir parlé au sens figuré et pas au propre. Cependant, il dit n’avoir pas indexé les magistrats mais un comportement qui a été dénoncé par un haut magistrat démissionnaire. C’est dire selon Barth, qu’il y’a aujourd’hui des magistrats qui ne respectent pas leur serment. « J’ai dit que ceux-là ont baissé leurs pantalons. C’està-dire qu’il y’a certains qui baissent leurs pantalons pour l’Exécutif. Et, je n’ai pas donné de nom. Je n’ai pas parlé du président de la République ni le ministère de la Justice et autres. J’ai indiqué que cet Exécutif voulait assouvir ses désirs, empoisonner la démocratie sénégalaise », assume le maire de Sacré Cœur. « J’ai essayé de créer un électrochoc dans la tête de certains juges ».

« Tout le monde va en prison sauf les magistrats »

Poursuivant, Diaz fils trouve qu’une certaine magistrature est apprivoisée pour régler des problèmes politiques. « J’ai laissé plus de 200 mille personnes à Rebeuss. Mais ce qui m’intrigue c’est que tout le monde va en prison sauf cette magistrature. Je refuse de me taire pour ce genre d’acte », assène-t-il. Revenant sur le délit de provocation d’un attroupement non armé et non suivi d’effets, le maire dira qu’il est impensable pour eux « d’essayer de renverser le régime ». « Nous n’envisageons pas de nous attaquer aux magistrats. Personne ne se réjouit de cette décision qui n’a aucunement honoré la justice. Je ne suis que le porte-parole de ce peuple meurtri par l’injustice ». Barth promet de « mettre en place un mouvement : Khalifa Sall en prison, tous en prison »,

« Malick Gakou doit aussi être arrêté »

A propos du délit de provocation d’un attroupement non armé et non suivi d’effets qui lui est imputé, Bartéhélémy Dias déclare : « Si on doit m’arrêter pour cette décision juridique, on doit dans ce cas arrêter la moitié des Sénégalais, car la majorité des personnes ont une fois fait appel à la population. Si je croupis en prison pour avoir fait appel à une manifestation, Malick Gackou doit aussi me rejoindre, car il a fait pareil », remarque-t-il. Me El Hadji Diouf pense que c’est une « injustice, lâche, commanditée et inhumaine ». Mais, selon le Parquet, le prévenu a insulté toute la corporation de la magistrature.

« Je n’ai jamais dénigrer de Magistrat »

« Je n’ai pas dénigré les magistrats. Je confirme que ces propos résonnent toujours dans ma tête. J’ai du respect pour cette justice, mais j’ai le droit de dénoncer les manquements en tant que citoyen et homme politique. Il y’a une très haute magistrature qui est intouchable », conclut Dias.

L’AS


Lutte contre le coronavirus, les jeunes affiliés au Ministre des forces armées Me Sikiki Kaba montrent la voie.

Barrer la route au coronavirus, tel est l’objectif des jeunes du Ministre des forces armées Me...


URGENT : LE PRESIDENT MACKY SALL VIENT DE DCLARER L’ETAT D’URGENCE AU SENEGAL.

Face à la monté en puissance de la pandémie du coronavirus, le président de la république Macky...


LUTTE CONTRE LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS, LASSANA KANTE VIENT EN AIDE A LA MAIRIE DE TAMNACOUNDA

Dans sa logique de vaincre définitivement le coronavirus, Monsieur Lassana Kanté président de...


Chères autorités, conscientisez encore, sensibilisez davantage !

Malgré la décision annoncée par le collectif des imams et oulémas du Sénégal de procéder à l’arrêt...


AMADOU MAKHTAR MBOW FÊTE 99 ANS !

’’ Papi’’ est à une année d’un siècle de vie. Amadou Moctar Mbow, puisque c’est de lui qu’il s’agit,...


AMADOU MAKHTAR MBOW FÊTE 99 ANS !

’’ Papi’’ est à une année d’un siècle de vie. Amadou Moctar Mbow, puisque c’est de lui qu’il s’agit,...


Coronavirus : un combat de longue haleine

Editorial du « Monde ». En ces jours de grande inquiétude, il convient de ne pas ajouter la colère...



LUTTE CONTRE LE COVID 19 LASSANA KANTE COORDONATEUR REGIONAL DE TAKHAWOU SENEGAL SORT LA GROSSE ARTILLERIE

Le Coordinateur régional de Takhawou Sénégal et par ailleurs président de la section régionale de...


LUTTE CONTRE LE COVID 19, LA MAIRIE DE TAMBACOUNDA APPUI LE DISTRICT ET LE SERVICE D’HYGIENE.

L’appel du chef de l’Etat pour combattre le covid 19 n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En...