CENTRE DE FORMATION EN SANTé : les etudiants en greve


Les étudiants du centre régional de formation en santé de Tamba exigent de leur autorité scolaire la tenue immédiate des examen de sortie et des évaluations pour les sections intermédiaires.
Selon Ablaye Guèye, vice président du collectif des élèves infirmiers et sage femmes du Sénégal, depuis l’année dernière " les certifications n’ont pas été tenues pour des raisons que nous ignorons".
C’est pourquoi les grévistes fixent un dead line au premier avril sans quoi "nous allons boycotter les stages ruraux et aussi les cours" dixit Ablaye Gueye.
Mouhamadou Sow


NOUVEAU GOUVERNEMENT : UNE ÉQUIPE DE 32 MINISTRES ET 3 SECRÉTAIRES D’ETAT MISE EN PLACE

Le nouveau gouvernement dont la liste a été lue dimanche soir par le nouveau secrétaire général du...


Independance : Tamba déjà en fête

A quelques heures du traditionnel défilé du 4 Avril, les populations de Tamba sont déjà en fête....


Prestation de serment de Macky Sall : Des invités de marque à Dakar.

Une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement ont foulé le sol sénégalais depuis lundi en milieu...


Gracié du 4 Avril : Khalifa Sall libéré ?

Selon L’Observateur qui donne l’information, l’ex-maire de Dakar et celui qui fut son directeur...


Tambacounda : le torchon brûle entre les populations de Missira et leur maire.

La jeunesse de Missira et celle des localités environnantes ont battu le macadam ce vendredi. A...


Changement climatique : La température des océans inquiète.

La chaleur au fond des océans a atteint de nouveaux pics. Les chiffres sont alarmants au point...



Tuerie en Nouvelle Zélande : l’appel à la prière du vendredi sera diffusé à la télé.

Le Premier ministre néo-zélandaise a annoncé que l’appel à la prière de ce vendredi sera diffusé à...


CENTRE DE FORMATION EN SANTé : les etudiants en greve

Vers une paralysie du système sanitaire à Tamba. Les étudiants du centre de formation en santé...


Affaire Ibrahima Ndoye : le chauffeur est libéré.

Ibrahima Ndoye est désormais libre comme l’air.Le chauffeur du PUR écope de 6 mois avec sursis...