Economie : Yoonu askan wi et Moom sa rew dénoncent la main invisible du Fmi dans la hausse du prix de l’eau et de l’électricité


La volonté du gouvernement de procéder à la hausse du prix de l’eau résulterait d’une injonction émanent de la patronne du Fmi qui récemment a effectué une visite au Sénégal. C’est du moins ce qui ressort de la déclaration conjointe signée par Madiéye Mbodj, porte-parole national de Yoonu askan wi, et Malick Noël Seck, Secrétaire général du Front national de salut public ‘’Moom sa réew‘’.

« La directrice du Fmi, lors de sa récente visite au Sénégal, a eu à demander au gouvernement sénégalais d’entreprendre des réformes obéissant aux préoccupations des ‘’bailleurs de fonds’’ et non à celles de nos concitoyens », relève un communiqué. Pour Moom sa réew et Yoonu askan wi, « il est inacceptable que le Fmi dicte à notre pays la conduite à tenir. Nous ne pouvons pas accepter que les multinationales, piétinant notre souveraineté, écument à leur profit les fruits du labeur de nos masses populaires », pestent les deux politiques.

Ces deux formations politiques dénoncent « aux côtés des populations et des organisations consuméristes, ces augmentations, d’autant plus insupportables qu’elles traduisent des options politiques qui portent atteinte à la souveraineté de notre pays et choquent légitimement la conscience de la majorité de nos compatriotes. Notre peuple n’a pas à payer par la baisse des dépenses sociales, le prix de la bonne santé des multinationales capitalistes, le classement de notre pays parmi les « bons élèves du Fmi ». Et disent ‘’Non également à la baisse programmée de nos recettes budgétaires et à la destruction de notre tissu économique suite aux conséquences meurtrières de la signature des ‘’Accords de partenariat économique (Ape)’’ avec l’Union européenne ».

Madiéye Mbodj et Malick Noël Seck estiment d’ailleurs que « les Sénégalais, à l’instar des autres peuples d’Afrique et du monde, n’ont que trop souffert des diktats du Fmi, de la Banque mondiale et de l’Omc dont les plans d’ajustement structurel (Pas) et les politiques commerciales continuent, aujourd’hui encore avec par exemple les milliers de morts dans les eaux de la Méditerranée ou les sables du désert, à assassiner les fils et filles de notre continent ».

Ces augmentations, renseignent-ils, sont d’autant plus inadmissibles qu’au même moment, il est attribué 500.000F CFA d’indemnités à chaque conjoint (e) de diplomate, que les salaires et autres avantages des ministres, des députés, des membres du Conseil économique, social et environnemental, des Dg d’agences et autres sociétés nationales, des présidents de conseil d’administration, des anciens Présidents de la République, ne diminuent guère, bien au contraire pour beaucoup d’entre eux. Sans oublier les 11 milliards 500 millions FCFA des caisses noires de la présidence de la République et de l’Assemblée nationale, et la création d’un Haut conseil du dialogue social qui, au passage, permet de caser certains transhumants ».

Source:Seneweb


Seydou Gueye, porte-parole du gouvernement : « Qui lira les contrats publiés se rendra compte que tout est clair »

Monsieur le ministre, sur instruction du Premier ministre, les contrats pétroliers ont été...


Conférence internationale à Dakar : Macky Sall contre l’immigration choisie

Le chef de l’Etat, Macky Sall, esyt contre l’immigration choisie que prônent les pays occidentaux....


Assemblée générale de l’ONU : Le Ministre Sidiki Kaba déroule à merveille son programme, entre participations à des panels et réunions de haut niveau…

Au deuxième jour de sa participation à la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies,...



Décès de Bruno Diatta : Témoignage de Me Sidiki Kaba, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur depuis New York.

Je prends ma plume depuis New York où je vais livrer à l’Assemblée Générale des Nations Unies le...


Écrire sur la nouvelle approche diplomatique du SÉNÉGAL... Analyser l’action du ministre Kaba...

Dans le nouveau style de la diplomatie... Je m’y emploie car depuis peu le SENEGAL-porteur...


Nécrologie : Deo Cisse a perdu sa mère

Maman, Nah Aissatou Diarra Cisse, mère de Madame Deo Cisse, responsable politique de l’Apr à...


PRESIDENTIELLE 2019 : Macky Sall nomme le ministre Sidiki Kaba délégué régional de Tambacounda

En marge de la campagne pour le parrainage en vue de l’élection présidentielle de 2019, le...



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...