Etats-Unis : La tempête Harvey plonge Houston sous les eaux


Des milliers de sauveteurs, pompiers, policiers, gardes-côtes, 3 000 membres de la garde nationale et de simples volontaires, appuyés par vingt hélicoptères, se sont mobilisés pour sauver des gens de la montée des eaux parfois fulgurante. Dans les rues transformées en véritables canaux, seuls de rares véhicules pouvaient encore passer, dont d’énormes camions chargés de personnes évacuées. Plus de 2 000 sauvetages ont déjà pu être réalisés.

Les services d’urgence débordés ont appelé les habitants à grimper sur les toits de leurs maisons pour être vus par les hélicoptères de secours. Parfois, les moyens de sauvetage sont plus rudimentaires. Avec leurs canots pneumatiques ou même à l’aide de jet-skis, des armées de volontaires tentaient de secourir les habitants encerclés par les eaux.

Donald Trump sur place mardi

C’est le pire ouragan à frapper les Etats-Unis depuis Katrina, qui avait provoqué une catastrophe humanitaire avec plus de 1 800 morts en 2005. Le président Donald Trump, qui avait promis d’attendre, afin de ne pas gêner les secours, ira sur place dès mardi.

Le Texas devrait encore être confronté ce jour-là à des pluies torrentielles et des « inondations catastrophiques », selon le National Weather Service (NWS), car Harvey, rétrogradé en tempête tropicale, fait quasiment du sur-place. Les services météo évoquent des intempéries « sans précédent » dont « les conséquences ne sont pas encore connues ».

Les autorités américaines s’attendaient ainsi lundi à devoir accueillir plus de 30 000 personnes dans les centres d’évacuation.

La tempête a fait au moins trois morts. Mais des zones entières sont encore inaccessibles ou submergées, et le gouverneur du Texas Greg Abbott a estimé qu’il était trop tôt pour donner un bilan humain.

Etat d’urgence en Louisiane

Le président Donald Trump a par ailleurs déclaré ce lundi l’état d’urgence dans l’Etat de Louisiane. Une mesure qui permet de mobiliser davantage de moyens fédéraux en prévision du déplacement de la tempête tropicale Harvey vers cet État du sud américain, voisin du Texas.

L’agence fédérale de secours Fema est notamment autorisée à « mobiliser et fournir à sa convenance les équipements et les ressources nécessaires » a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Rfi


Ziguinchor : La police démentele un réseau de trafiquants de drogue

Après la bande de dealers dirigée par une femme cinquantenaire, les éléments du commissariat...


Fillette tuée à Rosso : La police à la recherche du meurtrier

La police est aux trousses du psychopathe qui a ôté la vie à une petite fille de 4 ans, renseigne...



Mamadou K. un homosexuel de Tambacounda aurait trouvé refuge en France

Mamadou K. homosexuel né 1983 connu et reconnu à Tambacounda et aurait trouvé refuge en France. il...


"Libération du maître coranique et Cie" : Le procureur de Louga dément Sud Quotidien

Le journal Sud Quotidien a soutenu, dans sa parution du jour, que le maître coranique Cheikhouna...


Affaire des talibés enchaînés : Le maître coranique et Cie libérés

Coup de théâtre dans l’affaire des enfants talibés enchaînés. Alors que le procureur a requis une...


L’APPORT DE LA REVOLUTION DE L’INTERNET DANS LA PRATIQUE DU JOURNALISME AU SENAGAL

L’apparition et le développement de l’internet sont diversement appréciés par ses utilisateurs tels...


Internet, un outil de Mobilisation autour des questions liées à la démocratie et à l’engagement citoyen.

La révolution portée par les technologies de l’information et de la communication (TIC) a non...


Passage de témoin à la préfecture de Tambacounda : “Papa” Demba s’en va pour laisser la place à “Mame” Less

Le gouverneur de la région, Mamadou Omar Balde, en vertu des pouvoirs qui lui sont confiés, vient...


« JE TOMBE DES NUES… » LES DÉTAILS DE L’AUDITION DE LAMINE DIACK PAR LE JUGE FRANÇAIS VAN RUYMBEKE

Dans sa livraison de ce mardi, 09 octobre 2019, le quotidien français L’Equipe, revient sur...