Fuites au Bac : Les gendarmes fouillent l’Office du bac...


À l’heure où nous écrivons ces lignes, ce jeudi 6 juillet, l’Office du bac est occupé par des éléments de la Section de recherches de la gendarmerie et son directeur, Babou Diakham, entendu sur place.
Selon des sources de Seneweb, les ordinateurs de l’Office du bac seront passés au peigne fin par les éléments de la plateforme numérique de la gendarmerie- les mêmes qui avaient en charge l’enquête sur le photomontage du chef de l’État- et toutes les personnes pouvant être impliquées dans les fuites au bac seront entendues.
"Le procureur de la République, qui s’est autosaisi, demande une enquête exhaustive et rapide, confie une source proche du dossier. Il a saisi la Section de recherches de la gendarmerie, qui a très vite lancé ses investigations. Le commandement de la gendarmerie prend cette affaire très sérieux. C’est pourquoi il a mis à la disposition de ses hommes tous les moyens nécessaires pour la conduite de cette enquête."
Le chef du parquet a saisi la gendarmerie hier, mercredi 5 juillet. La mission : débusquer les auteurs et éventuels complices des fuites constatées au bac 2017. Les fraudes concernent, pour l’instant, les épreuves de Français et d’Histo-Géo. Celles-ci seront reprises lundi prochain.
En conférence de presse hier, le directeur de l’Office du bac a confié que l’enquête permettra de situer les responsabilités pénales et administratives. Dans la foulée, Babou Diakham a déclaré qu’il ne démissionnera pas de son poste, malgré les interpellations de ceux qui l’y invitent.
Selon un agent du ministère de l’Enseignement supérieur, qui s’est confié à Seneweb sous le couvert de l’anonymat, tout doit être mis en œuvre pour que les auteurs des fuites et leurs complices soient arrêtés et sanctionnés.
Il dit : "Il y va de la crédibilité de notre système éducatif. Les bacheliers qui souhaitent aller poursuivre leurs études à l’étranger risquent d’en payer les pots cassés. Les enseignants, les élèves, les parents d’élèves et tous les Sénégalais qui peuvent aider les enquêteurs doivent se manifester. C’est une affaire nationale."

Seneweb



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...


Émigration clandestine : Le Ministre Me Sidiki Kaba au secours des jeunes originaires du Sénégal oriental

Le Ministre Me Sidiki Kaba a porté assistance aux jeunes du Sénégal oriental dont la pirogue a...


SANTE : DIOUROUP ETRENNE SON AMBULANCE MEDICALISEE grâce à Emile Bakhoum, responsable de la Cojer France

Émile Bakhoum, une fierté pour les populations de la commune de Diouroup ? On ose parier qu’ils...


Diplomatie : Ibrahima Traore et Ibrahima Ba nommés par Me Sidiki Kaba

Le Ministre Me Sidiki Kaba fait la promotion des jeunes cadres de Tambacounda. Il s’agit en...


Vidéo, Hajj 2018 : Me Sidiki Kaba a lancé la phase aller à l’Aéroport International Blaise Diagne

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Sidiki KABA, en compagnie...


Me Moustapha Kamara : Onze propositions pour un football sénégalais émergent (FSE)

Maître Moustapha KAMARA, docteur en droit et titulaire d’un MBA de management à Neoma Business...


Souleymane Ndéné Ndiaye : " Je ai demandé au Président Macky Sall de gracier Karim Wade".

L’ancien Premier ministre du président Abdoulaye s’est prononcé de son implication dans le Karim...