Il faut mettre un terme aux pénuries d’eau !!!


Depuis plusieurs semaines, certains quartiers de la capitale Dakaroise ainsi que plusieurs localités des autres régions sont sevrés du liquide précieux par la Sénégalaise des Eaux (SDE). Aucune solution ne pointe à l’horizon puisque les explications fournies par la SDE constituent un aveu d’impuissance. Une situation à la fois dramatique et inacceptable quand on sait que les tarifs avaient été illégalement augmentés au mois de mai 2015, malgré nos vives protestations.

Cela devient un véritable casse-tête pour les populations dans certains quartiers de la capitale, Parcelles assainies, Ouakam, HLM Patte d’oie et de la banlieue au quartier Comico de Yeumbeul.

Malgré les plaintes et autres récriminations des populations, la SDE semble incapable de fournir un service de qualité aux usagers, privés de cette denrée précieuse qui est source de vie. C’est encore une épreuve et des désagréments de toutes natures qu’elle inflige aux populations.

C’est une faute inexcusable qui doit entrainer une remise en cause du contrat d’affermage liant le Sénégal à la SDE qui devrait bénéficier de l’expertise et des capacités techniques du Groupe Bouygues dont elle est une filiale. L’Etat doit s’assurer du respect des obligations contractuelles en matière d’investissements pour un secteur aussi stratégique que l’alimentation des populations en eau potable.

Le Sénégal ne peut pas avoir investi plus de mille (1000) milliards de francs CFA depuis 1995 dans le Projet Sectoriel Eau (PSE), le Projet Eau à Long Terme (PELT), le Programme d’Eau Potable et d’assainissement du Millénaire (PEPAM) et qu’il y ait des pénuries d’eau récurrentes et chroniques. Où sont passées les milliards investis et provenant des impôts des populations, victimes de ces privations ?

SOS Consommateurs demande à l’État du Sénégal, d’effectuer un audit et une revue du contrat d’affermage signé avec la SDE et de prendre toutes les dispositions nécessaires pour un approvisionnement correct en eau dans les plus brefs délais, face à la recrudescence des pénuries récurrentes.

Le Président

Maitre Massokhna KANE


Affaire Ibrahima Ndoye : le chauffeur est libéré.

Le tribunal de grande instance de Tambacounda vient de rendre le verdict du délibéré sur l’affaire...


Brenton Tarrant, le bourreau de 50 musulmans

Brenton Tarrant, 28 ans, extrémiste de droite, a comparu pour meurtre samedi. Il est apparu...


La Nouvelle Zélande pleure ses morts et prie.

L’heure est à la prière mortuaire après l’attaque terroriste de deux mosquées de Christchurch...


Le prochain gouvernement risque de se faire...

Les alliés de Macky Sall seraient-ils dans le prochain attelage gouvernemental ? La question est...


Gamou de Bignona : "Aucun soutien à cause de la victoire de Sonko"

La mouvance présidentielle ne digère toujours pas sa défaite à Bignona lors de la présidentielle du...


Assemblée Nationale : Madické Niang rend le tablier

Me Madické Niang facilite la tâche à l’assemblée nationale en démissionnant de son poste de député....


elections municipales : Les pro Sidiki Kaba veulent le ministre sur le fauteuil du maire

En perspective des locales à venir, "l’ancien président du Crj pense que le ministre Sidiki Kaba...


Procès chauffeur du PUR, Ibrahima Ndoye, des vidéos et images suspendent le délibéré.

L’affaire Ibrahima Ndoye est loin de connaitre son épilogue. En effet, le délibéré qui était prévu...


"Partage du gâteau" : Macky Sall pris en otage par ses allies

"Partage du gâteau" : Macky Sall pris en otage par ses alliés Retour d’ascenseur. C’est sous...