Le 23 juin est un date historique pour l’histoire politique du Sénégal.


Le 23 juin est un date historique pour l’histoire politique du Sénégal. C’est le jour anniversaire du « Mouvement du 23 juin ». La contestation populaire des forces vives de la nation contre le ticket présidentiel de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Cette date marque aussi la sortie de prison de prison du fils de ce dernier. Il y a un an, Karim Wade bénéficiait d’une grâce présidentielle, après trois années passées derrière les barreaux pour enrichissement illicite.

Le même jour, pour ne pas dire la même heure, accompagné de directeur de la prison, Mohamed Lamine Diop, il se rend au domicile de Me Madické Niang puis cap sur l’Aéroport Leopold Sédar Senghor.

Là, l’ancien célèbre détenu s’engouffre dans un jet privé dans lequel l’attendait le procureur général du Qatar, direction Doha, la capitale. Depuis ce jour, beaucoup d’eaux ont coulé sous les ponts à son sujet. Entre accusations d’un deal international, pour ne pas reprendre Idrissa Seck et exil forcé, comme le prétendent ses partisans, on aura tout entendu. Pendant ce temps, le principal concerné est resté muet.

Ni lui ni son père encore moins son avocat et confident, Me Madické Niang qui l’accompagnait dans l’avion, n’ont expliqué à l’opinion des réels motivations de son départ précipité du Sénégal. Ce, au grand dam de ses partisans qui se battaient sur tous les fronts pour sa libération. Son retour au Sénégal pour participer aux élections, a maintes fois été annoncé par son entourage.

« Si je m’en tiens à ce qu’il m’avait dit personnellement ; Karim Wade devrait être au Sénégal dans le dernier trimestre des Législatives », avait avancé Babacar Gaye, porte-parole du Pds à la RFM. « Karim sera dans les prochains jours, au Sénégal. Lui-même choisira le moment pour venir », avait confié Me Madické Niang à nos confrères de L’Observateur.

Avant eux, c’était le père. L’ancien président venu s’inscrire sur les listes électorales pour les législatives du 30 juillet, a confié à ses partisans et les journalistes devant l’Ambassade du Sénégal à Paris, que son fils sera au rendez-vous à ces joutes. Mais toujours rien. Et on aura appris que Karim Wade ne s’est pas inscrit sur les listes donc, il peut être déclaré forfait pour ce rendez-vous électoral.


Mort de Bernard Dadié à 103 ans ! L’information...

Le plus célèbre des écrivains ivoiriens de tous les temps tirent ainsi sa révérence après 103 ans...


Santé : des tricycles pour les postes de santé.

Ainsi, un lot de 20 engins, qui sont alimentés avec de l’électricité, viennent d’être remis à...


8 Mars à Tamba : les femmes satisfaites.

A l’instar des autres villes du pays, les femmes de Tambacounda ont célébré la journée...


CEM GOUYE : un collège qui appelle à l’aide.

Créé en 2004, le collège Gouye compte 11 salles physiques, 02 salles inachevées et 12 salles...


FETE DU 04 AVRIL : L’EXECUTIF SE PREPARE

Le gouverneur de la région de Tambacounda, Monsieur El Hadji Bouya Amar informe qu’un CRD spécial...


Lettre au Président de la République, son Excellence Monsieur Macky Sall

Je voudrais, en mon nom propre et au nom de toute la population de la commune de Diaoulé...


Réactions post électorales : le colonel Kébé arrête.

Voici les supposées raisons de l’arrestation du Colonel Abdourahim Kébé à Saint-Louis....


Idy : "Nous rejetons les résultats, nous ne déposerons pas de recours"

Après la proclamation des résultats provisoires, la réaction du candidat Idrissa Seck n’a pas...


Présidentielle : Les résultats provisoires maintiennent Macky Sall au palais.

La commission nationale de recensement du vote a publié les résultats provisoires de l’élection...


Hommage à Seydou Badian : Sous l’orage sur scène le 08 Mars.

Ce sera pendant la célébration de la journée de la femme le 08 mars prochain que les artistes de...