Levée de l’immunité parlementaire:Khalifa Sall interpelle directement Niass !


Par l’intermédiaire de ses avocats, Khalifa Sall a adressé ce jeudi une correspondance (voir ci-dessus) au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Il lui a d’abord rappelé que la lettre qu’il lui a envoyée le 14 septembre, "pour exposer la situation de détention arbitraire dont il fait l’objet", est restée sans suite.

Ensuite, le maire de Dakar a signalé à Niasse avoir appris, "d’articles de la presse de ce jour, que Monsieur le Procureur de la République a initié une demande de levée de (son) immunité parlementaire" et que, en tant que président du Parlement, il en est "déjà saisi".

Pour Khalifa Sall, "cette demande constitue l’aveu manifeste que depuis son élection en qualité de député du Sénégal à l’occasion de l’élection législative du 30 juillet 2017 dont les résultats ont été proclamés par le Conseil constitutionnel par décision en date du 14 août 2017, (il) ne pouvait plus faire l’objet de poursuites ni de détention sauf autorisation de l’Assemblée nationale".

"M. Khalifa Ababacar Sall devait donc être libéré d’office dès la proclamation des résultats de l’élection législative par le Conseil constitutionnel", martèlent les avocats du maire de Dakar. Qui poursuivent : "Pour le respect des règles la régissant, l’Assemblée nationale ne devrait donc pas se prononcer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Ababacar Sall sans exiger au préalable sa libération pour se réconcilier avec la Constitution et la Loi."

Invoquant l’article 52 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qui permet au député concerné par une procédure de levée d’immunité parlementaire de se faire défendre par un de ses collègues devant la commission qui l’auditionne, Khalifa Sall prévient qu’il "n’acceptera pas d’être entendu par la Commission tout en étant en état de détention, ce qui serait d’ailleurs paradoxal".


Décès de Bruno Diatta : Témoignage de Me Sidiki Kaba, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur depuis New York.

Je prends ma plume depuis New York où je vais livrer à l’Assemblée Générale des Nations Unies le...


Écrire sur la nouvelle approche diplomatique du SÉNÉGAL... Analyser l’action du ministre Kaba...

Dans le nouveau style de la diplomatie... Je m’y emploie car depuis peu le SENEGAL-porteur...


Nécrologie : Deo Cisse a perdu sa mère

Maman, Nah Aissatou Diarra Cisse, mère de Madame Deo Cisse, responsable politique de l’Apr à...


PRESIDENTIELLE 2019 : Macky Sall nomme le ministre Sidiki Kaba délégué régional de Tambacounda

En marge de la campagne pour le parrainage en vue de l’élection présidentielle de 2019, le...



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...


Émigration clandestine : Le Ministre Me Sidiki Kaba au secours des jeunes originaires du Sénégal oriental

Le Ministre Me Sidiki Kaba a porté assistance aux jeunes du Sénégal oriental dont la pirogue a...


SANTE : DIOUROUP ETRENNE SON AMBULANCE MEDICALISEE grâce à Emile Bakhoum, responsable de la Cojer France

Émile Bakhoum, une fierté pour les populations de la commune de Diouroup ? On ose parier qu’ils...