Pour une dette de 2,1 milliards, la Boa saisit 5 immeubles de la Sonacos


À la perte de son capital, la Sonacos (ex-Suneor) devait aux banques la bagatelle de 40 milliards de francs Cfa. L’État du Sénégal, qui a repris l’entreprise au groupe Advens contre 6,9 milliards, avait accepté d’endosser cette dette.

Parmi les créanciers de l’entreprise huilière, il y a la Boa (Bank of Africa). La Sonacos devait à cette banque 3,8 milliards Cfa ; les 36,2 milliards restants étant dus aux autres institutions financières.

L’État du Sénégal avait le choix entre renflouer les caisses de la Sonacos, au cours des deux ans suivant la cession de l’entreprise, ou déposer le bilan. L’article 664 du traité de l’Ohada autorise cette alternative, et l’entreprise avait perdu la totalité de son capital.

Seulement, le dépôt de bilan aurait très certainement été une mauvaise nouvelle pour les banques. À partir de ce moment, la Sonacos a sollicité un rééchelonnement de ses dettes. Toutes les banques ont accepté sauf la Boa, qui est dirigée par l’ancien ministre malien des Finances Igor Diarra.

Ce dernier a exigé un règlement immédiat de la dette, selon les termes initialement retenus. C’est ainsi que la Sonacos accepta de verser 1,7 milliard sur les 3,8 milliards dus dont 1,4 milliard d’intérêts. Deux milliards 100 millions restant à être soldés.

Insatisfaite, la Boa saisit la justice pour pouvoir saisir des biens immobiliers de la Sonacos mis sous hypothèque pour garantir le prêt. Selon les experts de la Boa, ces biens valent 3 milliards alors que l’entreprise fixe leur valeur à 12 milliards. Les deux parties seront départagées par le tribunal qui, le 20 juin, a donné gain de cause à la Boa. L’autorisant à mettre en vente 5 immeubles de la Sonacos pour recouvrer sa créance (2,1 milliards de francs). L’opération sera effectuée le mardi 11 juillet prochain.

Les responsables de la BOA contactés pour réaction n’ont pas souhaité se prononcer sur cette affaire.
Du côté de la Sonacos, qui refuse de payer les 90 millions représentant les honoraires des avocats de la Boa, la pilule passe difficilement. D’autant que, comme le signalent certaines sources au fait du dossier, les avoirs de l’État, propriétaire de la Sonacos, au niveau de cette banque sont supérieurs à la dette en question.

Seneweb


Assemblée générale de l’ONU : Le Ministre Sidiki Kaba déroule à merveille son programme, entre participations à des panels et réunions de haut niveau…

Au deuxième jour de sa participation à la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies,...



Décès de Bruno Diatta : Témoignage de Me Sidiki Kaba, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur depuis New York.

Je prends ma plume depuis New York où je vais livrer à l’Assemblée Générale des Nations Unies le...


Écrire sur la nouvelle approche diplomatique du SÉNÉGAL... Analyser l’action du ministre Kaba...

Dans le nouveau style de la diplomatie... Je m’y emploie car depuis peu le SENEGAL-porteur...


Nécrologie : Deo Cisse a perdu sa mère

Maman, Nah Aissatou Diarra Cisse, mère de Madame Deo Cisse, responsable politique de l’Apr à...


PRESIDENTIELLE 2019 : Macky Sall nomme le ministre Sidiki Kaba délégué régional de Tambacounda

En marge de la campagne pour le parrainage en vue de l’élection présidentielle de 2019, le...



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...