Proces en Thailand : l’ex-Première ministre Yingluck Shinawatra a quitté le pays


Rebondissements en cascades à Bangkok : dès les premières heures de la matinée, des milliers de partisans de l’ex-Première ministre thaïlandaise avaient commencé à s’attrouper devant la Cour suprême alors que celle-ci devait émettre son verdict dans le procès de Yingluck Shinawatra. Après quelques heures d’attente, une première surprise intervient : son avocat explique que sa cliente a un problème médical, un problème d’oreille interne, et qu’elle ne peut pas assister à la lecture du verdict.

Pas convaincue, la Cour émet alors un mandat d’arrêt estimant que Yingluck risque de fuir le pays et saisit la garantie financière de 25 000 euros qu’elle avait déposée. Le verdict est lui reporté au 27 septembre. Deuxième surprise, quelques heures plus tard : on apprend que l’ex-Première ministre thaïlandaise a déjà quitté le pays, pour échapper à son procès. C’est ce qu’a annoncé à l’AFP un haut-responsable de son parti. « Elle n’est plus ici... Elle est partie dès mercredi », a déclaré anonymement ce cadre du Puea Thai.

Plus tôt dans la journée, le chef de la junte militaire en Thaïlande, le général Prayut Chan-O-Cha, avait déclaré aux journaliste qu’il avait « ordonné le renforcement des contrôles de sécurité », aux frontières mais aussi sur l’ensemble du territoire.

Tensions avec la junte

Ces derniers jours, les tensions s’étaient fortement accrues. La junte craignait un rassemblement massif des partisans de Yingluck à l’occasion du verdict. Ce nouveau développement pourrait encore aviver ces tensions. Les partisans de l’ex-Première ministre perçoivent l’attitude de la junte comme une persécution politique de Yingluck.

Celle-ci est accusée d’avoir engagé un programme de subvention à la culture du riz lorsqu’elle dirigeait au gouvernement entre 2011 et le coup d’Etat de 2014. Un programme qui avait abouti à des pertes financières massives pour l’Etat, mais qui avait aussi bénéficié à des millions de paysans.

Soutien populaire

En réalité, une fuite de Yingluck Shinawatra arrangerait bien la junte, l’ancienne Première ministre est toujours très soutenue dans le pays, particulièrement dans les milieux populaires. D’ailleurs les militaires s’accommoderaient bien d’un jugement mesuré dans le procès pour négligence qui la vise, afin de ne pas en faire une martyre.

Pour les « chemises rouges », les soutiens de Yingluck Shinawatr, son départ serait au contraire une catastrophe : son frère Thaksin, lui aussi chassé du pouvoir en 2006 par un coup d’Etat militaire et condamné à deux ans de prison pour corruption, a choisi l’exil - il vivrait aujourd’hui entre Dubaï, Hong Kong, Londres et Singapour. Et force est de constater que son poids politique est de plus en plus faible.


Lutte contre le coronavirus, les jeunes affiliés au Ministre des forces armées Me Sikiki Kaba montrent la voie.

Barrer la route au coronavirus, tel est l’objectif des jeunes du Ministre des forces armées Me...


URGENT : LE PRESIDENT MACKY SALL VIENT DE DCLARER L’ETAT D’URGENCE AU SENEGAL.

Face à la monté en puissance de la pandémie du coronavirus, le président de la république Macky...


LUTTE CONTRE LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS, LASSANA KANTE VIENT EN AIDE A LA MAIRIE DE TAMNACOUNDA

Dans sa logique de vaincre définitivement le coronavirus, Monsieur Lassana Kanté président de...


Chères autorités, conscientisez encore, sensibilisez davantage !

Malgré la décision annoncée par le collectif des imams et oulémas du Sénégal de procéder à l’arrêt...


AMADOU MAKHTAR MBOW FÊTE 99 ANS !

’’ Papi’’ est à une année d’un siècle de vie. Amadou Moctar Mbow, puisque c’est de lui qu’il s’agit,...


AMADOU MAKHTAR MBOW FÊTE 99 ANS !

’’ Papi’’ est à une année d’un siècle de vie. Amadou Moctar Mbow, puisque c’est de lui qu’il s’agit,...


Coronavirus : un combat de longue haleine

Editorial du « Monde ». En ces jours de grande inquiétude, il convient de ne pas ajouter la colère...



LUTTE CONTRE LE COVID 19 LASSANA KANTE COORDONATEUR REGIONAL DE TAKHAWOU SENEGAL SORT LA GROSSE ARTILLERIE

Le Coordinateur régional de Takhawou Sénégal et par ailleurs président de la section régionale de...


LUTTE CONTRE LE COVID 19, LA MAIRIE DE TAMBACOUNDA APPUI LE DISTRICT ET LE SERVICE D’HYGIENE.

L’appel du chef de l’Etat pour combattre le covid 19 n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En...