Rezvue de Presse : A la Une la modification d’un article du code électoral


Les quotidiens reçus à l’APS ce vendredi reviennent sur la modification de l’article L78 du Code électoral par l’Assemblée nationale qui permet aux électeurs de prendre 5 bulletins sur les 47 en course pour les élections législatives du 30 juillet prochain. ‘’Le choix des 5 bulletins entériné par les députés’’, annonce à sa une le quotidien Le Soleil, en référence à l’adoption, par l’Assemblée nationale, du projet de loi autorisant l’électeur à un choix réduit de cinq listes au moment de voter, sur les 47 en compétition.

La Commission électorale nationale autonome (CENA), qui en a fait la proposition, affirme que ce projet de loi procède d’une volonté de rationaliser le temps de vote, compte tenu du nombre pléthorique des listes et coalitions de partis (47) en lice pour les législatives du 30 juillet. Or, les opposants à ce projet de loi font valoir qu’il ne tient pas d’une base consensuelle, ‘’La loi de la majorité’’, écrit Enquête parlant de l’adoption hier (jeudi) de la loi portant modification du code électoral.

‘’Hier à l’Assemblée nationale, il a fallu l’intervention de 58 orateurs pour obtenir la modification de l’article L78 du Code électoral. Ainsi désormais, l’électeur à la possibilité de prendre au minimum cinq (5) bulletins pour accomplir son devoir civique le 30 juillet à l’occasion des Législatives’’, indique la publication. ‘’Le déluge n’a pas eu lieu. Hier, tôt la matinée, les forces de défense et de sécurité ont assiégé les alentours de la Place Soweto au moment où les parlementaires procédaient à la modification de la loi électorale.

L’atmosphère était par moment chaude. Mais les éléments d’Abdoulaye Daouda Diallo’’ ont eu la situation sous contrôle. Du début à la fin’’, ajoute Enquête. Vox Populi crédite ce compte rendu en soulignant à sa une que l’opposition a été écrasée à l’Assemblée et dans la rue’’. ‘’Force est restée au pouvoir’’, la manifestation que les opposants projetaient d’organiser ayant été ‘’étouffée dans l’œuf’’, avec à la clé une ‘’série d’arrestations’’. Le Quotidien a préféré faire dans le titrage incitatif en indiquant que ‘’l’opposition rate son bac’’, parlant d’une faible mobilisation à la Place Soweto où elle avait appelé les citoyens à manifester contre l’adoption de cette loi.

‘’Les Dakarois n’ont pas répondu, hier, à l’appel du Parti démocratique sénégalais (PDS) et ses alliés à la mobilisation contre la modification de la loi L78 du code électoral comme ce fut le cas le 23 juin 2011. Les quelques téméraires ont été arrêtés par les forces de l’ordre’’, écrit le journal. Toujours dans la même veine, ‘’le pouvoir impose sa majorité’’ à l’opposition, celle-ci ‘’annonce un recours au Conseil constitutionnel’’, renchérit L’Observateur. En sous titre, le quotidien du groupe Futurs médias annonce : ‘’peinés, ils le sont. Déçus aussi, ils le sont.

Eux ce sont les opposants qui ont pris part, hier au vote de la loi modifiant l’article L78 du Code électoral. Unis, ils ont unanimement déploré la modification de ladite loi par la majorité parlementaire, dénonçant ce +forçing+ qui +piétine+ celle de 1992. La loi passe comme lettre à la Poste’’. Le même journal ajoute que ‘’l’opposition annonce la saisine du Conseil constitutionnel. Oumar Sarr et Cie disposent de 8 jours francs pour introduire leur recours’’. De toutes les manières, cette loi est passée ‘’dans la douleur’’, souligne L’As et Le Témoin quotidien. ‘’Les députés El Hadj Mansour Sy, Mamadou Diop Decroix et Me El Hadj Diouf ont tenté en vain d’empêcher son adoption sous prétexte qu’il s’agit d’un recul démocratique’’, écrit le premier.

‘L’opposition a eu beau à développer des arguments, mais force à la majorité mécanique de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), la loi a été adoptée finalement. Ce même si l’ambiance était tendue’’, observe Le Témoin quotidien. Ce que retient Libération également, qui titre : ‘’Le projet de loi adopté dans une ambiance tendue’’. Dans la même mouvance, Sud quotidien note que ‘’la majorité valide la Loi des …5 bulletins’’. ‘’L’Assemblée nationale a voté à la majorité des voix le projet de loi numéro 22/2017 portant modification de l’article L78 du Code électoral. Réunis en session extraordinaire, la représentation a validé le consensus de la CENA avec les acteurs politiques malgré les cris d’orfraie de l’opposition parlementaire’’, souligne le même journal.

APS



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...


Émigration clandestine : Le Ministre Me Sidiki Kaba au secours des jeunes originaires du Sénégal oriental

Le Ministre Me Sidiki Kaba a porté assistance aux jeunes du Sénégal oriental dont la pirogue a...


SANTE : DIOUROUP ETRENNE SON AMBULANCE MEDICALISEE grâce à Emile Bakhoum, responsable de la Cojer France

Émile Bakhoum, une fierté pour les populations de la commune de Diouroup ? On ose parier qu’ils...


Diplomatie : Ibrahima Traore et Ibrahima Ba nommés par Me Sidiki Kaba

Le Ministre Me Sidiki Kaba fait la promotion des jeunes cadres de Tambacounda. Il s’agit en...


Vidéo, Hajj 2018 : Me Sidiki Kaba a lancé la phase aller à l’Aéroport International Blaise Diagne

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Sidiki KABA, en compagnie...


Me Moustapha Kamara : Onze propositions pour un football sénégalais émergent (FSE)

Maître Moustapha KAMARA, docteur en droit et titulaire d’un MBA de management à Neoma Business...


Souleymane Ndéné Ndiaye : " Je ai demandé au Président Macky Sall de gracier Karim Wade".

L’ancien Premier ministre du président Abdoulaye s’est prononcé de son implication dans le Karim...