Seydou Ba Cadre de concertation sur le processus électoral


Le choix de Saidou Nourou Ba à la tête du Cadre de concertation sur le processus électoral séduit le Pole des non-alignés qui trouve en lui, une "personnalité indépendante". Ce groupe de 35 partis politiques souligne que ses "positions pertinentes et fermes" pour un dialogue "continu et sincère", ont permis d’obtenir ce choix de l’ancien diplomate pour conduire la concertation. C’est pourquoi, indique un communiqué, "le Pôle des Non-alignés décide de participer activement aux travaux", mais reste "vigilant contre toute tentative de piéger la concertation".

Ces participants au dialogue politique admettent qu’il est "nécessaire de s’entendre pour éradiquer la violence dans le champ politique, moraliser la vie politique et pacifier l’espace social", tout en rappelant que "la consolidation de la démocratie ne saurait s’accommoder de ruse, de tricherie et de bluff".

Ils considèrent que les règles électorales doivent faire l’objet d’un "consensus" entre acteurs politiques pour avoir des élections "libres, démocratiques, transparentes et apaisées" afin de poursuivre "la tradition de notre pays en manière de concertation autour du processus électoral".

Toutefois, le leader de la Convergence pour la démocratie et la République (Cdr/Fonk sa kaddu) et ses alliés se disent conscients qu’une institution "n’est forte que lorsqu’elle est animée par de grandes âmes" et, par conséquent, relèvent la "nécessité absolue de trouver dans la nouvelle conscience citoyenne, les valeurs qui fondent la République et qui sont éminemment humaines". Les Non-alignés prennent donc "la pleine mesure des attentes qui sont placées en (eux) et entend (ent) les défendre sans aucune ambiguïté pour des réformes consensuelles, progressives et plus efficaces et efficientes, capables de supporter, de protéger et de fertiliser les ambitions citoyenne".


L’APPORT DE LA REVOLUTION DE L’INTERNET DANS LA PRATIQUE DU JOURNALISME AU SENAGAL

La naissance et le développement de l’internet a révolutionné le travail des journalistes dans les...


Internet, un outil de Mobilisation autour des questions liées à la démocratie et à l’engagement citoyen.

La révolution portée par les technologies de l’information et de la communication (TIC) a non...


Passage de témoin à la préfecture de Tambacounda : “Papa” Demba s’en va pour laisser la place à “Mame” Less

Le gouverneur de la région, Mamadou Omar Balde, en vertu des pouvoirs qui lui sont confiés, vient...


« JE TOMBE DES NUES… » LES DÉTAILS DE L’AUDITION DE LAMINE DIACK PAR LE JUGE FRANÇAIS VAN RUYMBEKE

Lamine Diack, l’ancien président de l’IAAF, entendu en juin par le juge Van Ruymbeke, a affirmé...


Nomination à l’Anpej : l’ancien Consul Tamsir Faye réhabilité

L’ancien responsable des jeunes de l’Apr en France avait été accusé d’exhibitionnisme près de chez...


Élaboration de projets structurants : Amadou Ba, l’avocat de l’Afrique en Chine

Son Excellence Monsieur Amadou BA, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de...


Amadou BA, Ministre des Affaires étrangères : « Le Chef de l’Etat s’est montré plus que jamais, inscrit dans une communauté de destin »

Le Ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a fait part, lors de...


Le détour africain du Qatar : politiquement chrétien et économiquement anglophone.

L’aspect confessionnel de la géopolitique Arabo-Africaine mérite d’être décrypté dans la crise du...


Tambacounda : Mariama Ba dite Christina honorée par des associations de femmes.

Après avoir passé deux bénéfiques années à accompagner le développement des femmes des quartiers...


NOUVEAU GOUVERNEMENT : UNE ÉQUIPE DE 32 MINISTRES ET 3 SECRÉTAIRES D’ETAT MISE EN PLACE

Le nouveau gouvernement dont la liste a été lue dimanche soir par le nouveau secrétaire général du...