Tambacounda : Mariama Ba dite Christina honorée par des associations de femmes.


Après avoir passé deux bénéfiques années à accompagner le développement des femmes des quartiers Gourel Diadie et Médina Coura, Mariama Ba, volontaire américaine du corps de la paix, a reçu tous les honneurs des bonnes dames.
C’est le quartier Gourel Diadie qui a été choisi pour abriter la cérémonie. Trois associations, celle des mères d’élèves de l’école élémentaire Gourel II, Ledji Ndendi et Benka Wuli se sont retrouvées pour témoigner leur gratitude et leur hommage à Mariama. "C’est parce-qu’elle nous a beaucoup accompagnées que nous avons décidé d’organiser cette cérémonie à son honneur", aura martelé Seynabou Diop, présidente de l’AME de Gourel Diadie II. Pendant deux ans, elle nous a aidées à mieux gérer nos affaires. Mariama nous a formées en gestion des affaires, à la comptabilité simplifiée, à la transformation des produits céréaliers et à beaucoup d’autres choses. Grâce à elle, nos affaires prospèrent reconnaîtra Diawel Ka de l’association "Ledji Ndendi ". Le coeur gros, elle martèle à l’endroit de leur bienfaitrice, "s’il ne dépendait que de nous, tu ne vas pas retourner de sitôt". Nous aurons toujours besoin de toi. Seulement rassure-t-elle, nous aurons tout le temps vos conseils et autres enseignements en bandoulière.Vous avez su en deux ans, imprimer votre marque à Tambacounda, lui ont témoigné les femmes. Les femmes de ces trois associations ne vous oublieront jamais et vous seront éternellement reconnaissantes, renchérira, Seynabou Diop, visiblement émue. La bonne samaritaine, très touchée par les gestes et témoignages des femmes dira ne pas trouver les mots justes pour exprimer ses sentiments. "Je suis vraiment touchée", a martelé Mariama de son vrai Tina. Depuis les Etats Unis, je continuerai à suivre vos activités. Et de poursuivre, elle promet, je m’emploierai à vous trouver des souteneurs pour que florissent davantage vos activités. Déjà, je suis en contact avec un comptable qui m’a promis de mettre son expertise à profit pour vous accompagner, informe-t-elle aux dames. Une photo de famille a clôturé la cérémonie empreinte de beaucoup d’émotions.
Par Abdoulaye Fa


Ziguinchor : La police démentele un réseau de trafiquants de drogue

Après la bande de dealers dirigée par une femme cinquantenaire, les éléments du commissariat...


Fillette tuée à Rosso : La police à la recherche du meurtrier

La police est aux trousses du psychopathe qui a ôté la vie à une petite fille de 4 ans, renseigne...



Mamadou K. un homosexuel de Tambacounda aurait trouvé refuge en France

Mamadou K. homosexuel né 1983 connu et reconnu à Tambacounda et aurait trouvé refuge en France. il...


"Libération du maître coranique et Cie" : Le procureur de Louga dément Sud Quotidien

Le journal Sud Quotidien a soutenu, dans sa parution du jour, que le maître coranique Cheikhouna...


Affaire des talibés enchaînés : Le maître coranique et Cie libérés

Coup de théâtre dans l’affaire des enfants talibés enchaînés. Alors que le procureur a requis une...


L’APPORT DE LA REVOLUTION DE L’INTERNET DANS LA PRATIQUE DU JOURNALISME AU SENAGAL

L’apparition et le développement de l’internet sont diversement appréciés par ses utilisateurs tels...


Internet, un outil de Mobilisation autour des questions liées à la démocratie et à l’engagement citoyen.

La révolution portée par les technologies de l’information et de la communication (TIC) a non...


Passage de témoin à la préfecture de Tambacounda : “Papa” Demba s’en va pour laisser la place à “Mame” Less

Le gouverneur de la région, Mamadou Omar Balde, en vertu des pouvoirs qui lui sont confiés, vient...


« JE TOMBE DES NUES… » LES DÉTAILS DE L’AUDITION DE LAMINE DIACK PAR LE JUGE FRANÇAIS VAN RUYMBEKE

Dans sa livraison de ce mardi, 09 octobre 2019, le quotidien français L’Equipe, revient sur...