Togo : Le gouvernement intoduit un projet de révision constitutionnelle.


Ce mercredi 13 septembre marque véritablement le début des tractations au niveau du Parlement pour l’adoption des réformes réclamées par l’opposition togolaise. La veille, la session extraordinaire convoquée quelques jours plus tôt a été suspendue sur demande des députés de l’opposition. Elle était prévue depuis fin juin et devait se pencher notamment sur le budget du Parlement.

« Il était impossible de débattre du budget de l’Assemblée dans le contexte politique actuel. Personne ne nous comprendrait », s’est justifié Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition et député de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Il a expliqué avoir demandé un report « en attendant de voir un peu plus clair » dans le projet de révision constitutionnelle introduit par le gouvernement.

En parallèle, ce mardi, l’appel lancé par l’opposition à ses militants pour un rassemblement devant le Parlement a manifestement produit peu d’effet, les alentours du bâtiment abritant la représentation nationale ayant été soigneusement bouclé par les forces de l’ordre. « Un dispositif impressionnant a été mis en place pour en empêcher l’accès », a poursuivi Jean-Pierre Fabre.
Appels à l’apaisement

De son côté, l’Union pour la république (Unir, parti au pouvoir) a appelé l’opposition à jouer la carte de l’apaisement. « Vu la situation que traverse le pays, nous sommes tous appelés à contribuer à l’apaisement du climat. Mais, nous pensons que chacun doit jouer son rôle », a estimé Christophe Tchao, président du groupe parlementaire de l’Unir, qui rappelle que les députés de la majorité ont accepté le principe de la suspension réclamée par l’opposition.

En attendant le début de l’étude en Commission du projet de loi, l’opposition appelle quant à elle à maintenir la pression sur le pouvoir à travers des manifestations les 15, 20 et 21 septembre dans le pays. Enfin, le président Faure Gnassingbé a de son côté étoffé son gouvernement en procédant mardi soir à la nomination d’une secrétaire d’État chargée de la Finance inclusive et du secteur informel. Comme pour donner l’image d’un pays qui fonctionne malgré tout…

Jeune Afrique


Élaboration de projets structurants : Amadou Ba, l’avocat de l’Afrique en Chine

Son Excellence Monsieur Amadou BA, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de...


Amadou BA, Ministre des Affaires étrangères : « Le Chef de l’Etat s’est montré plus que jamais, inscrit dans une communauté de destin »

Le Chef de l’Etat s’est montré plus que jamais, inscrit dans une communauté de destin, encore plus...


Le détour africain du Qatar : politiquement chrétien et économiquement anglophone.

L’aspect confessionnel de la géopolitique Arabo-Africaine mérite d’être décrypté dans la crise du...


Tambacounda : Mariama Ba dite Christina honorée par des associations de femmes.

Après avoir passé deux bénéfiques années à accompagner le développement des femmes des quartiers...


NOUVEAU GOUVERNEMENT : UNE ÉQUIPE DE 32 MINISTRES ET 3 SECRÉTAIRES D’ETAT MISE EN PLACE

Le nouveau gouvernement dont la liste a été lue dimanche soir par le nouveau secrétaire général du...


Independance : Tamba déjà en fête

A quelques heures du traditionnel défilé du 4 Avril, les populations de Tamba sont déjà en fête....


Prestation de serment de Macky Sall : Des invités de marque à Dakar.

Au moins 15 chefs d’Etat et de gouvernement sont arrivés à Dakar entre dimanche et lundi, pour...


Gracié du 4 Avril : Khalifa Sall libéré ?

Khalifa Sall et Mbaye Touré seront libérés le lendemain de la fête de l’Indépendance, « sauf...


Tambacounda : le torchon brûle entre les populations de Missira et leur maire.

Les jeunes de Missira en colère contre leur maire. La jeunesse de Missira et celle des...


Changement climatique : La température des océans inquiète.

La chaleur au fond des océans a atteint de nouveaux pics. Les chiffres sont alarmants au point...