Togo : Le gouvernement intoduit un projet de révision constitutionnelle.


Ce mercredi 13 septembre marque véritablement le début des tractations au niveau du Parlement pour l’adoption des réformes réclamées par l’opposition togolaise. La veille, la session extraordinaire convoquée quelques jours plus tôt a été suspendue sur demande des députés de l’opposition. Elle était prévue depuis fin juin et devait se pencher notamment sur le budget du Parlement.

« Il était impossible de débattre du budget de l’Assemblée dans le contexte politique actuel. Personne ne nous comprendrait », s’est justifié Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition et député de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Il a expliqué avoir demandé un report « en attendant de voir un peu plus clair » dans le projet de révision constitutionnelle introduit par le gouvernement.

En parallèle, ce mardi, l’appel lancé par l’opposition à ses militants pour un rassemblement devant le Parlement a manifestement produit peu d’effet, les alentours du bâtiment abritant la représentation nationale ayant été soigneusement bouclé par les forces de l’ordre. « Un dispositif impressionnant a été mis en place pour en empêcher l’accès », a poursuivi Jean-Pierre Fabre.
Appels à l’apaisement

De son côté, l’Union pour la république (Unir, parti au pouvoir) a appelé l’opposition à jouer la carte de l’apaisement. « Vu la situation que traverse le pays, nous sommes tous appelés à contribuer à l’apaisement du climat. Mais, nous pensons que chacun doit jouer son rôle », a estimé Christophe Tchao, président du groupe parlementaire de l’Unir, qui rappelle que les députés de la majorité ont accepté le principe de la suspension réclamée par l’opposition.

En attendant le début de l’étude en Commission du projet de loi, l’opposition appelle quant à elle à maintenir la pression sur le pouvoir à travers des manifestations les 15, 20 et 21 septembre dans le pays. Enfin, le président Faure Gnassingbé a de son côté étoffé son gouvernement en procédant mardi soir à la nomination d’une secrétaire d’État chargée de la Finance inclusive et du secteur informel. Comme pour donner l’image d’un pays qui fonctionne malgré tout…

Jeune Afrique


Ndogou du mouvement des femmes leaders pour l’Emergence offert par Déo Cissé

Ndogou avec le mouvement des femmes leaders pour l’Emergence"Moussolou dorong"


Coupe du monde : Les Lions arrivés à l’aéroport de Kaluga sous la pluie, en boubou "Obasanjo"

Les Lions ont atterri à l’aéroport international de Kaluga ce mardi soir, en vue du Mondial 2018....


Candidature Karim Wade : Le Pds met en garde Macky

Les propos du ministre de la Justice sur la candidature de Karim sont pris comme une...


Les imprudences de Sonko...(Par Adama Gaye)

Or, certaines de ses excentricités le desservent. Nombreux, même dans les rangs de ses...


L’affaire Khalifa Sall : Le procès en appel renvoyé jusqu’au 9 juillet

Le procès en appel de Khalifa Sall, ouvert ce matin, est renvoyé jusqu’au 9 juillet 2018. Une...


Radié de l’Armée, voici la première réaction du Capitaine Mamadou Dièye

Pour la première fois depuis sa sortie de prison, le capitaine Mamadou Dièye s’exprime sur sa...


Touba : Le Khalife général des Mourides reçoit idrissa Seck en privé

Le Président du parti "Rewmi" est depuis 16 heures dans la capitale du mouridisme pour une...


Mbaye Ndiaye sur l’affaire Idrissa Seck : « Je ne tire pas sur un corbillard »

Interpellé sur l’affaire Idrissa qui accuse Macky Sall d’être derrière le Khalife général des...


Procès en appel de Khalifa Sall : La mairie de Dakar se constitue partie civile

La ville de Dakar ira en appel pour soutenir son maire, Khalifa Sall. Dans ce sillage, le...


Lettre ouverte aux Sénégalais par Adama Dieng Secrétaire général adjoint de L’ONU

J’ai longtemps résisté à la tentation de m’exprimer sur un « débat » qui aurait pour origine...