un collectif de soutien pour payer la caution du maire de Dakar


Mis en prison depuis le mois de mars dernier dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall a refusé de payer une caution pour se libérer du joug de dame justice. Pour autant, ses proches se sont mobilisés pour rembourser le milliard 800 millions FCFA qu’on lui reproche d’avoir détourné. Un collectif de soutien avait été créé à cet effet pour collecter les fonds devant le libérer. Lancé avant la campagne électorale, ils ont du observer un break, pour ne pas se faire inhiber par le discours politique. Maintenant que les législatives sont derrière nous, ils ont relancé la campagne de collecte de fonds.
Sous la houlette de Mamadou Mignane Diouf du forum social, les amis de Khalifa Sall sont plus déterminés à verser la somme due par ce dernier au contribuable. Pour ce faire, renseigne Mamadou Mignane Diouf, une opération est déjà lancée dans la diaspora sénégalaise et il est demandé à chaque ressortissant sénégalais résidant en Europe et aux Etats Unis une contribution symbolique de 2 euros ou 2 dollars. La même opération est en cours au Sénégal à raison de 1000 francs par jeune.
Cependant, le collectif se garde d’annoncer le montant collecté depuis le début des opérations. “Nous ne sommes pas encore en mesure de vous livrer le chiffre des montants collectés parce que nous ne nous le maitrisons mais nous pouvons vous dire que des contributions ont été versées par des bonnes volontés”, s’est contenté de confier Mignane Diouf qui précise que Khalifa Sall n’est demandeur de quoi que ce soit.
Aussi tient il à dire à qui veut l’entendre qu’en levant des fonds pour payer la caution du Maire de Dakar, le collectif ne cautionne pas les délits à lui reprochés. Pour Mamadou Mignane Diouf, il s’agit tout simplement d’une action citoyenne dont le but est de tirer des griffes de l’”injustice” un maire qui n’avait pas à être jeté en prison. Il cite l’exemple de l’ancien président du Brésil qui avait été accusé de détournement de fonds et qui avait été mis dans les conditions d’assurer sa défense. Un privilège que Khalifa Sall n’a pas eu si l’on en croit Mamadou Mignane Diouf. Au contraire, fustige t il, “ils ont fait du tagnakh tagnakheh (embastiller) à Khalifa Sall”.
À la question de savoir ce qu’il adviendra de l’argent collecté si jamais le non lieu est prononcé en faveur du premier magistrat de la ville de Dakar, Mamadou Mignane Diouf de déclarer que les fonds seront dès lors alloués à des oeuvres caritatives.


Assemblée générale de l’ONU : Le Ministre Sidiki Kaba déroule à merveille son programme, entre participations à des panels et réunions de haut niveau…

Au deuxième jour de sa participation à la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies,...



Décès de Bruno Diatta : Témoignage de Me Sidiki Kaba, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur depuis New York.

Je prends ma plume depuis New York où je vais livrer à l’Assemblée Générale des Nations Unies le...


Écrire sur la nouvelle approche diplomatique du SÉNÉGAL... Analyser l’action du ministre Kaba...

Dans le nouveau style de la diplomatie... Je m’y emploie car depuis peu le SENEGAL-porteur...


Nécrologie : Deo Cisse a perdu sa mère

Maman, Nah Aissatou Diarra Cisse, mère de Madame Deo Cisse, responsable politique de l’Apr à...


PRESIDENTIELLE 2019 : Macky Sall nomme le ministre Sidiki Kaba délégué régional de Tambacounda

En marge de la campagne pour le parrainage en vue de l’élection présidentielle de 2019, le...



Le Comité Directeur du PDS annonce : « Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue »

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 27 aout 2018 à la...


Parrainage : L’opposition va assiéger le ministre de l’Intérieur le…

Les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille contre le régime en place. En conférence de...


Afrobasket U18 - « Gagner contre la Tunisie pour… »

Déjà qualifiés en quarts de finale de l’Afrobasket des moins de 18 ans (24 août-2 septembre 2018),...