un collectif de soutien pour payer la caution du maire de Dakar


Mis en prison depuis le mois de mars dernier dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall a refusé de payer une caution pour se libérer du joug de dame justice. Pour autant, ses proches se sont mobilisés pour rembourser le milliard 800 millions FCFA qu’on lui reproche d’avoir détourné. Un collectif de soutien avait été créé à cet effet pour collecter les fonds devant le libérer. Lancé avant la campagne électorale, ils ont du observer un break, pour ne pas se faire inhiber par le discours politique. Maintenant que les législatives sont derrière nous, ils ont relancé la campagne de collecte de fonds.
Sous la houlette de Mamadou Mignane Diouf du forum social, les amis de Khalifa Sall sont plus déterminés à verser la somme due par ce dernier au contribuable. Pour ce faire, renseigne Mamadou Mignane Diouf, une opération est déjà lancée dans la diaspora sénégalaise et il est demandé à chaque ressortissant sénégalais résidant en Europe et aux Etats Unis une contribution symbolique de 2 euros ou 2 dollars. La même opération est en cours au Sénégal à raison de 1000 francs par jeune.
Cependant, le collectif se garde d’annoncer le montant collecté depuis le début des opérations. “Nous ne sommes pas encore en mesure de vous livrer le chiffre des montants collectés parce que nous ne nous le maitrisons mais nous pouvons vous dire que des contributions ont été versées par des bonnes volontés”, s’est contenté de confier Mignane Diouf qui précise que Khalifa Sall n’est demandeur de quoi que ce soit.
Aussi tient il à dire à qui veut l’entendre qu’en levant des fonds pour payer la caution du Maire de Dakar, le collectif ne cautionne pas les délits à lui reprochés. Pour Mamadou Mignane Diouf, il s’agit tout simplement d’une action citoyenne dont le but est de tirer des griffes de l’”injustice” un maire qui n’avait pas à être jeté en prison. Il cite l’exemple de l’ancien président du Brésil qui avait été accusé de détournement de fonds et qui avait été mis dans les conditions d’assurer sa défense. Un privilège que Khalifa Sall n’a pas eu si l’on en croit Mamadou Mignane Diouf. Au contraire, fustige t il, “ils ont fait du tagnakh tagnakheh (embastiller) à Khalifa Sall”.
À la question de savoir ce qu’il adviendra de l’argent collecté si jamais le non lieu est prononcé en faveur du premier magistrat de la ville de Dakar, Mamadou Mignane Diouf de déclarer que les fonds seront dès lors alloués à des oeuvres caritatives.


Le détour africain du Qatar : politiquement chrétien et économiquement anglophone.

L’aspect confessionnel de la géopolitique Arabo-Africaine mérite d’être décrypté dans la crise du...


Tambacounda : Mariama Ba dite Christina honorée par des associations de femmes.

Après avoir passé deux bénéfiques années à accompagner le développement des femmes des quartiers...


NOUVEAU GOUVERNEMENT : UNE ÉQUIPE DE 32 MINISTRES ET 3 SECRÉTAIRES D’ETAT MISE EN PLACE

Le nouveau gouvernement dont la liste a été lue dimanche soir par le nouveau secrétaire général du...


Independance : Tamba déjà en fête

A quelques heures du traditionnel défilé du 4 Avril, les populations de Tamba sont déjà en fête....


Prestation de serment de Macky Sall : Des invités de marque à Dakar.

Une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement ont foulé le sol sénégalais depuis lundi en milieu...


Gracié du 4 Avril : Khalifa Sall libéré ?

Khalifa Sall et Mbaye Touré seront libérés le lendemain de la fête de l’Indépendance, « sauf...


Tambacounda : le torchon brûle entre les populations de Missira et leur maire.

Les jeunes de Missira en colère contre leur maire. La jeunesse de Missira et celle des...


Changement climatique : La température des océans inquiète.

La chaleur au fond des océans a atteint de nouveaux pics. Les chiffres sont alarmants au point...



Tuerie en Nouvelle Zélande : l’appel à la prière du vendredi sera diffusé à la télé.

Le Premier ministre néo-zélandaise a annoncé que l’appel à la prière de ce vendredi sera diffusé à...